les p’tits curieux Les chantiers

C’est un documentaire que je vous présente aujourd’hui, et pas sur n’importe quel sujet ! Non, pas les dinosaures comme la dernière fois (c’est un sujet qui revient certains jours mais pas tout le temps, il ne s’agit pas d’une passion comme celle des transports !!!) Et oui, depuis que Charly sait manipuler les jouets, il est amoureux des véhicules. Tous les véhicules… Avion, train, voiture, grue, etc. Donc nous avions achetés des documentaires sur les différents moyens de transports. Oui mais maintenant il veut pousser plus loin l’apprentissage, nous allons donc découvrir aujourd’hui les chantiers avec la collection les p’tits curieux Usborne

Quatrième de couverture : Soulève les rabats pour visiter toutes sortes de chantiers, qu’il s’agisse de la construction d’une maison d’un pont ou d’une haute tour. Tu découvriras comment les engins de chantier permettent aux bâtiments de sortir de terre, mais aussi comment ils peuvent les démolir.

Il s’agit donc d’un livre à rabats avec 14 des pages cartonnées qui nous font découvrir les différentes étapes de construction d’une maison, puis d’un immeuble, ensuite un pont, une route, un tunnel, les gros engins tels que camion grue ou la pelle araignée sont mis en situation, puis il y a les étapes d’une démolition pour terminer le livre. 

Cela nous permet de développer le vocabulaire des véhicules mais aussi de découvrir le travail de chacun sur un chantier, puisque c’est un réel travail d’équipe pour arriver à la finalité de la construction. Ayant été géomètre au début de ma carrière, j’ai beaucoup travaillé sur les chantiers, ce qui m’a permis de bien échangé avec Charly et de lui donné quelques anecdotes qui l’ont bien fait rire :) Comme le port du gilet jaune fluo (il ne m’imagine pas avec et il a bien rit !)

C’est une collection très riche en informations et ludique pour les enfants grâce aux rabats. Nous en avons déjà plusieurs et je pense que notre collection va s’etoffer au fur et à mesure des goûts de Charly :)

Ecrit par Rob Lloyd Jones, publié aux éditions usborne, vendu au prix de 9.95€

Voici ma participation au rendez vous de Yolina, chut les enfants lisent !

Merci aux éditions Usborne pour leur confiance ♥

Share Button

Super Rhino

Gniiiii ! Aujourd’hui je reviens vers vous pour vous présenter un jeu de société ! Comme vous le savez si vous me suivez, je suis une amoureuse inconditionnée des jeux de société ♥ Je n’oublierais jamais les soirées Monopoly chez mes parents les samedis soirs où on ne sortait pas, ou les dimanches après midi à jouer au nain jaune… Bref, les jeux de société c’est toute mon enfance et je compte bien transmettre cette amour du jeu à mes enfants parce que ce sont des moments conviviaux passés avec ceux qu’on aime ♥ Une de nos marques chouchou est la marque Haba et en nous promenant aux companions des saisons il y a quelques mois, nous avons acheté Super Rhino 

Que se passe-t-il ? Ne serait-ce pas un rhinocéros qui grimpe sur la façade d’une maison ? Ah, mais oui, c’est Super Rhino ! Il est de nouveau en vadrouille. Le super héro escalade les plus grandes maisons pour surveiller escrocs et malfaiteurs. Il est fort comme un lion, rusé comme un renard, mais lourd comme un rhinocéros et les gratte-ciel les plus solides se mettent à trembler sous son poids. Pourrez-vous aider Super Rhino à remplir sa vacillante mission ?

L’idée est de construire ensemble une maison la plus haute possible. Comme toute maison, elle comprend des murs et des plafonds. La hauteur de la maison ne pouvant être déterminée d’avance, les plafonds ressemblent à des toits. Les repères sur les toits indiquent comment poser les murs de l’étage suivant et les symboles déterminent les conditions de construction, qui peuvent parfois conduire à la catastrophe. Le but du jeu est de poser en premier ses 5 toits.

A chaque tour de jeu, le joueur prend 1 ou 2 murs (selon les repères présents sur le toit précédent), il les positionne puis met un toit. Sur certain toit, il y a des symboles qui donnent des avantages : changer le sens du jeu – passe le tour du joueur suivant – le joueur suivant pioche 1 toit supplémentaire – poser 2 toits au lieu d’un – le joueur suivant doit positionner Super Rhino sur le toit. 

Voilà donc un jeu d’adresse et de minutie conseillé à partir de 5 ans (Charly y joue depuis le printemps donc il avait 4 ans et demi). A partir d’une certaine hauteur, on voit qu’il est plus hésitant à mettre ses murs par peur de faire tomber l’immeuble mais il apprend à se concentrer d’avantage pour ne pas perdre. Ce jeu a un franc succès chez nous, cette petite boite facilement transportable nous suivra lors de nos prochaines vacances, c’est certain ! Puis nous sommes passés à la version supérieure…

Rhino Héro est de retour ! Cette fois-ci, ses amis super héros Capitaine Eléphant, Super Girafe et Pingouin Masqué sont également de la partie. Ensemble, vous allez bâtir un gratte-ciel à des hauteurs vertigineuses. En construisant prudemment et habilement, et avec un peu de chance au dé, vous pourrez escalader les étages du gratte-ciel. Mais ne criez pas victoire trop tôt : la compétition est rude et vous pouvez retomber rapidement tout en bas. Remporte la médaille du meilleur grimpeur et ne te laisse pas perturber par les méchants Spider Monkeys – c’est le seul moyen d’être le meilleur super héros de cette super battle et de gagner !

Vous l’aurez compris, cette version est un peu plus compliquée que le premier jeu mais elle est d’autant plus intéressante pour nous adulte ! Votre tour de jeu se déroule en plusieurs étape : 1/ Vous commencez par construire sur le même principe que le premier jeu 2/ Si une tête de singe est affichée sur votre toit, vous vous faite attaqué par les Spider Monkeys !!! Vous devez donc accroché un ouistiti sur votre toit sans faire tomber l’immeuble. 3/ Vous lancez un dé pour savoir si vous monter d’un, de deux ou de trois étages, mais attention à ne pas redescendre d’un ! 4/ Si vous arrivez sur un étage déjà occupé, il y a alors un super duel ! Les deux joueurs lancent chacun un dé et le score le plus haut gagne le duel. Le perdant doit alors descendre d’un étage et vérifier qu’il n’y a pas de joueurs sur celui ci autrement il y a un deuxième super duel. 5/ Si le joueur est le plus haut sur le gratte ciel, il prend la médaille du meilleur grimpeur ! 6/ le joueur reprend un plancher pour en avoir toujours 3

Ici ce jeu a tout de suite connus un grand succès ! Il est souvent de sortie lors de nos parties de jeu quotidienne le soir et j’ai bien envie de le tester lors d’une soirée entre amis :) Il est conseillé à partir de 5 ans et je pense que c’est bien. Il fait travailler la logique et la motricité fine. Comme d’habitude, les deux jeux sont d’une grande qualité avec des pièces en bois et des cartes rigides. Vous pouvez trouver Super rhino ici et super rhino héro super battle ici

Merci Haba pour votre confiance ♥

 

Share Button

Une histoire de la peinture pour les enfants

L’art ! Un domaine dans lequel je ne connais absolument rien, à mon grand désespoir… Cela fait bien longtemps que j’ai envie de proposer à Charly de réaliser des œuvres « A la manière de… » comme le fait ma copine Elodie du blog mon bazar coloré. Mais voilà, je ne connais pas les peintres ni leurs œuvres donc il était difficile pour moi de savoir qui présenter à Charly et comment… Mais voilà que les éditions Gründ m’ont proposé de tester le livre Une histoire de la peinture pour les enfants, je me suis dit que c’était le livre parfait pour mettre un pied dans le monde de l’Art !

Quatrième de couverture : Au fil d’un merveilleux voyage, remontons le temps pour découvrir l’histoire de la peinture depuis l’Âge de pierre jusqu’aux graffiti de Jean-Michel Basquiat. Les auteurs ont réuni une superbe galerie de tableaux qui constitue une introduction originale à l’histoire de l’art à l’intention des plus jeunes. Ils y racontent la vie de peintres et les histoires passionnantes à l’origine de leurs créations. On retrouve aussi bien des peintures de Rembrandt, de Picasso et de Turner que celles de Frida Khalo ou de Roy Lichtenstein. Partez à la rencontre des artistes et de leurs tableaux et lancez-vous dans l’aventure du grand art !

Ce livre de 87 pages présente pas moins de 38 artistes. Pour chaque présentation, il y a une œuvre de l’artiste en grand format, quelques mots sur la vie de l’artiste et sa façon de peindre, une anecdote à propos du tableau et enfin les autres œuvres du peintre à regarder. 

Certaines techniques de peinture sont expliqué comme le style de peinture « anamorphique« , c’est une peinture déformée pour créer une illusion ou encore. Avec le tableau « La grande vague de Kanagawa » du peintre Katsushika Hokusaï on découvre la technique de l’estampe : « Pour faire une estampe, l’artiste réalise un dessin sur un bloc de bois et le grave avec un instrument spécial. Il passe de l’encre d’imprimerie sur le bloc de bois gravé. Ensuite il imprime l’image sur le papier. »

Sur chaque double page, une question est posée au jeune lecteur pour l’aider à analyser le tableau, il y a même des cherche et trouve :) Le fait que le tableau soit imprimé en grand format est très plaisant, cela permet de pouvoir bien étudier les détails de l’œuvre comme on le ferait lors d’une visite au musée. J’ai même mieux vu la Joconde sur le livre qu’en vrai tellement elle est petite et loin au musée du Louvre ! 

Voici quelques photos de ces jolis tableaux…

Les explications sont simples et bien adaptées à un jeune public et des petites illustrations ludiques viennent les compléter. Il y a plein de pistes à explorer et je pense qu’il sera parfait pour aborder l’art avec mon grand garçon de bientôt 5 ans (J-6…)

Merci aux édition Gründ pour leur confiance ♥

Share Button

Le jour de ta naissance

Aujourd’hui c’est un livre cher à mon cœur que je vous présente, simplement parce que c’est ma meilleure amie qui me l’a offert. Enfin elle l’a offert à Charly mais il faut avouer que je suis tellement fan de la littérature jeunesse que ce sont mes livres à moi aussi :) Donc en se promenant dans les rayons de Cultura, elle a trouvé ce superbe livre et comme elle sait qu’on aime beaucoup le petit héro Balthazar, elle nous l’a acheté  

Il n’y a pas de quatrième de couverture

Dans la cour de récréation, Marie Rose distribue les invitations à sa super fête d’anniversaire. Balthazar aimerait beaucoup y être invité mais il ne reçoit pas de petit carton… Il se sent triste. Après l’école il rentre vite chez lui pour se confier à son ami Pépin. Ce dernier lui répond « Je n’ai jamais eu d’anniversaire, à quoi ça sert un anniversaire ? » Balthazar lui explique donc que cela sert à ce souvenir du jour où on est né et de chaque année passée depuis. Puis Balthazar se dit que Pépin doit forcément avoir un anniversaire, tout le monde en a un ! Alors ils se dirigent tous les deux vers la poutre du temps, en ne voyant pas l’anniversaire de Pépin, Balthazar rajoute une étiquette « Anniversaire de Pépin » et il décide que ce sera demain et qu’ils feront une fête ! Ils commencent par inviter leurs amis ! Le lendemain matin, ils se lèvent tôt et commencent à installer quelques décorations, font des gâteaux, ils pensent à des activités à faire pendant la fête. En somme, ils préparent une belle journée pour Pépin, une journée à partager avec ceux qu’ils aiment ♥ 

C’est une histoire douce et bienveillante, comme toutes les histoires de Balthazar. Ce que j’aime précisément c’est que Charly se retrouve dans cette histoire en partie grâce à la poutre du temps que nous avons à la maison. La notion de temps est difficile à comprendre pour nos touts petits, en effet Charly sait que la poutre installée représente une année, il sait qu’il doit avancer chaque jour la pince mais il ne comprend pas pourquoi il ne peut pas mettre la pince sur le jour de son anniversaire par exemple donc la notion de temps qui passe n’est pas acquise. 

L’autre jour il me dit en énumérant les anniversaires à venir : « Là il y a Léa, là il y a Léïo et là c’est mon anniversaire… Mais maman, pourquoi tu m’as mis tout au bout ? » Je lui ai donc expliqué que c’est le jour où il est sorti de mon ventre et que je n’ai pas choisi puis nous avons lu cette tendre histoire. Je pense que cela mettra du temps mais ce livre peut vraiment nous aider à faire comprendre aux enfants que l’anniversaire ce n’est pas juste un moment où ils reçoivent des cadeaux, c’est un moment à passer en famille ♥

Voilà donc un livre de 34 pages, organisé de façon à ce qu’il y a une grande illustration aquarelle sur chaque double page. Le papier est légèrement cartonné pour permettre aux plus petites mains de manipuler le livre sans déchirer les pages. Livre édité aux éditions Hatier, écrit par Emma Kelly, Marie Hélène Place et illustré par Caroline Fontaine-Riquier et disponible au prix de 10€

Voici ma participation au rendez vous de Yolina, chut les enfants lisent !

 

Share Button

Sapin de Noël par Gabriel

Aujourd’hui, un tout petit article pour vous présenter une petite activité que Gabriel (2 ans et 4 mois) a réalisé. Un joli sapin de Noël pour nous mettre dans cette ambiance festive que j’aime tant ♥

Il s’agit d’une activité toute simple, je l’avoue mais avec Gabriel, on se découvre encore et je ne veux pas aller trop vite… C’est un gros changement pour lui de passer de la crèche à chez moi, il a beaucoup de nouvelles règles à assimiler et avouons que lorsque l’on fait de la peinture, il faut être vigilent avec les plus jeunes et il y a d’autant plus de règles à respecter pour réaliser cette activité. J’ai donc attendu quelques semaines avant de lui proposer notre première activité peinture

La réalisation est très simple et tout s’est déroulé sans encombre, on pourra donc recommencer ! Je n’ai pas pu prendre beaucoup de photos de la réalisation donc je vous donne les grandes étapes ;) J’ai d’abord imprimé un coloriage de sapin avec une forme assez simple. J’ai installé au sol la nappe, le coloriage, la peinture verte et un gros tampon en mousse. J’ai enfilé le tablier à Gabriel (non non, ce n’est pas secondaire !!!). Je lui ai proposé de remplir le sapin avec la peinture en utilisant le tampon. Il a été super attentif et a respecté la règle ! Nous avons passé un super moment :) 

Une fois que sa peinture était sèche, j’ai détouré le sapin et j’ai préparé le matériel pour la suite. Il a donc collé son sapin vert sur une feuille noire cartonnée. Il a ensuite collé l’étoile au sommet (je lui ai montré celle de notre sapin pour lui expliqué qu’on met l’étoile tout en haut). Dernière étape : les gommettes ! Et je pense que ce fut sa préférée :) Il a donc choisi les gommettes bleues pour faire les boules du sapin et je lui ai proposé de mettre les ronds jaune sur le papier noir autour du sapin pour représenter les étoiles. Bon, il a fait des guirlandes d’étoiles autour du sapin hihi mais il a respecté la règle de coller les gommettes sur le papier noir et le principal bien évidemment est qu’il a pris plaisirs à réaliser son sapin !!!

Voilà donc la première réalisation de l’année sur le thème de Noël :)

 

Share Button