Une année pour tout changer

Il y a peu, Céline Alvarez a écrit un nouveau livre. Lorsque je l’ai vu sur les réseaux sociaux, j’ai tout de suite été tentée de le lire. Je connaissais « les lois naturelles de l’enfant » et j’avais vu quelques-unes de ses conférences. Il fallait donc absolument que je lise son dernier ouvrage.

Quatrième de couverture

En matière d’éducation, tous les regards sont dirigés vers l’enfant. Nous cherchons en lui ce que nous pouvons changer pour qu’il assimile enfin ce que nous souhaitons lui inculquer. Toute la pression est sur ses épaules. Pourtant, le facteur déterminant, c’est nous ; notre capacité individuelle et collective à respecter ses lois naturelles de développement. Un véritable changement de posture est nécessaire. » Céline Alvarez

Après son expérience pilote dans une zone d’éducation prioritaire en France, Céline Alvarez a été invitée par la ministre belge de l’Enseignement à accompagner 750 enseignants, pendant une année scolaire. Ils ont réaménagé leur classe, trié les activités et individualisé la transmission, et ce sans moyens supplémentaires. En quelques semaines, les enfants sont devenus autonomes, confiants et sereins. Dès la maternelle, ils sont entrés spontanément dans la lecture.

Ce livre montre que nous pouvons susciter un changement à grande échelle, basculer de l’ennui à la motivation, de l’indiscipline au calme, du manque de persévérance à la créativité.

Permettre à l’enfant de se révéler, c’est possible. Une année peut tout changer !

Céline Alvarez a publié Les Lois naturelles de l’enfant (Les Arènes, 2016), vendu à plus de 220 000 exemplaires en France et traduit en treize langues.

Mon avis

Dès le livre en main, j’ai mis de côté mes lectures en cours pour me consacrer entièrement à ce livre. J’ai dévoré les pages les unes après les autres ! Attention, je suis maman et assistante maternelle (professionnelle de la petite enfance). J’ai a cœur de me former continuellement pour aider et accompagner au mieux les enfants dont je m’occupe. Le livre est écrit principalement pour les structures d’accueil des enfants, pas pour des parents. 

Mais, oui il y a un mais, en tant que maman, j’y ai trouvé des conseils très pertinents pour accompagner mes enfants dans toutes leurs découvertes. Céline nous explique les changements mis en place dans les classes, le comportement de l’enseignant vis-à-vis des enfants et enfin la réaction des enfants face à ces changements. 

Il est question dans ce livre de changer notre rapport aux enfants en les aidant à être autonomes dans leurs apprentissages, et non en leur dictant ce qu’ils doivent apprendre. Tout comme le disait Maria Montessori à son époque ! Changement de mobilier, confiance aux enfants, proposition d’activités stimulantes, etc. Bref, c’est la révolution de l’école et j’ai envie de le distribuer à chaque instit !!! Il faut absolument que tout ce qui a été testé l’année dernière en Belgique soit mis en place dans nos écoles !

Le livre est très accès classes maternelles, j’aurais aimé que les enfants plus grands soient également cités. Mais en lisant ce livre, nous avons de nouvelles pistes pour aider nos enfants, peu importe leur âge ! C’est une lecture qui se lit facilement et qui fait du bien. Une lecture qui donne de l’espoir ! Nous sommes au début du changement, soyons-en acteur !!!

Livre écrit par Céline Alvarez, disponible au prix 18.90€.

Edition les arènes

Balthazar a perdu son ours pépin

Aujourd’hui, c’est une nouvelle histoire de Balthazar que je vous propose de découvrir, un bel album parfait pour l’histoire du soir…

Quatrième de couverture

J’ai perdu Pépin. C’est un ours brun. Moi et toutes les peluches sommes inquiets, et il nous manque. Je dois absolument le retrouver car nous sommes amis depuis que je suis né. Merci. Balthazar.

Mon avis

C’est une si jolie histoire ! Comme pour chaque aventure de Balthazar, je suis émerveillée par les illustrations que je trouve tellement douces et jolies. Balthazar se réveille un matin et ne trouve plus son ours Pépin. Il cherche partout dans sa chambre sans résultat. Il va ensuite dans le jardin, discute avec le scarabée puis avec l’écureuil. Mais ni l’un, ni l’autre n’ont vu Pépin ce matin. En discutant avec papa, il apprend que lui aussi avait un doudou quand il était petit, il lui demande comment il fait pour vivre sans aujourd’hui… Balthazar décide de créer une affiche pour la mettre dans le jardin. Puis, avec des lettres magnétiques, il écrit aussi sur le frigo que Pépin est perdu. Heureusement, maman a retrouvé Pépin qui était au petit coin, certainement oublié pendant la nuit… Lorsque Balthazar va chez sa grand-mère deux jours plus tard, il part explorer le grenier pour retrouver le doudou de papa ♥

C’est une tendre histoire que nous aimons beaucoup lire à la maison. Les doudous des enfants font partit de la famille, tout comme Pépin avec Balthazar ♥

J’ai été un peu surprise ici, lorsque le papa de Balthazar lui répond vaguement parce qu’il est absorbé par son téléphone au petit-déjeuner. Je me dis néanmoins que cela nous arrive à tous et les histoires de Balthazar sont des représentations de la vrai vie, pas d’une vie parfaite ! 

Livre écrit par Marie Hélène Place, illustré par Caroline Fontaine Riquier. Disponible au prix de 12.95€.

Merci aux éditions Hatier

Mon imagier de tous les animaux

Après vous avoir présenté le grand imagier photos des petits et mon premier imagier du Louvre, voici un nouvel imagier !!! Oui, encore ! hihi Que voulez-vous ? Ce sont les livres que Wendy adore en ce moment :)

Quatrième de couverture

Plus de 400 photos pour apprendre à reconnaître les animaux, les nommer et les comprendre ! Le poussin naît d’un œuf. Les loups vivent en meute. Le crabe a dix pattes. Les animaux jouent aussi. Les poissons respirent dans l’eau. Quel est l’animal le plus grand ?

Mon avis

Pour moi, c’est bien plus qu’un simple imagier. Je dirais plutôt que c’est un documentaire – imagier ! Le livre est composé de plus de 100 pages plastifiées, pour résister aux petites mains ! Il est divisé en 10 catégories, elles-mêmes divisée en sous-catégories. On parle tout d’abord de l’animal, qu’est ce qu’il est exactement ? Ensuite, on aborde le bébé qui grandit, puis le comportement des animaux, leurs lieux de vie, la chaîne alimentaire, et tout un tas d’autres choses !!! Il y a énormément d’information et on parle d’une grande variété d’animaux !!! 

Les mammifères, les reptiles, les poissons, les oiseaux, les amphibiens ou encore les invertébrés, tout le monde y passe ! On aborde beaucoup de thèmes avec les enfants et ils se posent beaucoup de questions, ce qui nous permet de discuter longtemps sur des sujets très variés. 

La dernière discussion en date concerne les grenouilles et les crapauds ! On a donc étudié la différence entre les deux. Charly a retenu que les crapauds sont en général plus gros que les grenouilles. Qu’ils ont des pattes moins longues et musclées et que leur peau est souvent couverte de pustules (« Beuuuuurkkk » c’est le mot qui est sortit de sa bouche juste avant qu’il explose de rire ! voilà voilà !)

Recherches iconographiques réalisées par Françoise Ancey. Disponible au prix de 13.90€

Editions Milan

Mon premier imagier du louvre

Aujourd’hui, je vais aborder avec vous le sujet de l’Art ! C’est un sujet dans lequel je n’y connais pas grand chose. Mais c’est un sujet qui me passionne de plus en plus. C’est quelque chose que je souhaite étudier avec mes enfants, mais je ne savais pas encore comment m’y prendre. J’ai trouvé avec ce livre ! 

Quatrième de couverture

Cet ouvrage unique constitue une première approche de la peinture, de la sculpture, des arts décoratifs à travers toutes les périodes représentées au Louvre. 

À travers plus de 60 chefs-d’oeuvre, les tout-petits font aussi leurs premiers apprentissages : couleurs, formes, premiers animaux, chiffres, verbes.

Un imagier pour observer, apprendre, échanger et s’émerveiller !

Mon avis

C’est un petit livre, mais très épais. Sur chaque double page cartonnée, il y a un chef-d’œuvre représenté. La qualité des images est superbe ! Cela permet aux plus jeunes de se familiariser avec l’art dès la première manipulation du livre. Je ne m’attendais pas à un livre aussi complet, je suis ravie ! 

J’ai décidé de l’utiliser comme base pour nos apprentissages sur l’Art. Comment ? Et bien, je vais proposer à Charly de choisir une page du livre sur laquelle il souhaite que je prépare une activité. De cette façon, je ne l’oblige pas à étudier un artiste ou une œuvre qui ne lui plaira pas forcément (vous savez, le côté non dirigé, tout ça…). 

Par exemple, s’il choisit cette page : 

« Bol de fraises et corbeille de cerises » de Francois Garnier. Je pourrais proposer une activité de collage et découpage avec des fraises, des bols, des paniers et des cerises. Ou alors, imprimer plusieurs œuvres de François Garnier et proposer aux enfants de peindre dans le même style. Et peu importe si leur dessin ressemble ou pas, le principal, c’est qu’ils auront peint en observant. Et ces observations sont importantes, beaucoup plus que le résultat de leur activité !

Je pense que vous avez compris le concept… Les activités réalisées autour de ce livre ne seront pas sur le blog, je les partagerais sur instagram, n’hésitez pas à m’y rejoindre ! Je vous laisse maintenant découvrir le livre en image le livre… 

Maquette du livre réalisée par Sandrine Morgan. Disponible au prix de 9.95€.

Merci aux éditions Gründ

Nina et le doudou magique

Les doudous ! Ici, ils tiennent une place très importante dans notre famille. Ils mangent à table avec nous et il n’est pas rare qu’ils suivent les enfants même aux toilettes ! Alors que j’ai vu ces jolies illustrations et une histoire de doudou magique, je n’ai pas résisté !

Quatrième de couverture

Woouuuf !

Des pétales dorés portés par une brise soudaine apparurent comme par magie dans le paysage printanier… Et donnèrent vie à Merlin, le lapin en peluche de Nina !

Mais alors que menacent des nuages orageux, Merlin se retrouva pris au piège. La fillette aura besoin de courage pour porter secours à son doudou et le ramener sain et sauf à la maison.

Mon avis

Nina et son doudou Merlin Pinpin attendent que la pluie s’arrête pour aller faire un saut dans la plus grosse flaque du jardin. Vite, ils enfilent leur manteau et Nina court (avec Merlin dans son panier) vers la flaque lorsqu’elle se fait surprendre par un gros coup de vent ! Des pétales dorés volent près de Nina et l’un d’eux se pose sur le nez de Merlin… qui saute alors du panier de Nina !!! Nina est très surprise que son ours en peluche peut bouger. Et le temps de s’en rendre compte, son doudou a disparu ! Elle le cherche partout. Et le retrouve dans une mare… Elle va devoir faire preuve d’ingéniosité pour le sortir de là ! 

Lorsque j’ai lu cette histoire avec Charly, il m’a dit avec un grand sourire, « c’est comme les histoires que je vis avec mon doudou. » Et c’est exactement ça… Est ce que le doudou de Nina s’est vraiment éveillé ? On ne le saura jamais, mais les enfants eux ont envie d’y croire ! Tous les doudous sont magiques ♥

J’aime la beauté des illustrations, très poétiques. Il y a très peu de couleurs, et le doré est brillant (mais pas texturé), ce qui donne du relief aux pages. Ce livre est doux et tendre, parfait pour une histoire du soir ♥

Livre écrit et illustré par Nicola Killen. Disponible au prix de 12.90€.

Edition Quatre Fleuves