Cinémathérapie par les dessins animés

J’ai été très intriguée en lisant le titre du livre ! C’est un sujet qui fait polémique, les écrans. Ici, on ne regarde que très peu la télévision. Mais j’ai des fois l’impression de ne faire que priver mes enfants. Il faut que j’arrive à trouver un juste-milieu qui convienne à tous ♥.

Quatrième de couverture

Grandir et s’épanouir en famille

Le cinéma est plus qu’un divertissement : il participe au développement de l’individu en l’aidant à franchir des étapes de sa vie. C’est le fondement de la cinémathérapie, particulièrement efficace chez les enfants et les adolescents, en constante évolution. Dans cet ouvrage, Virginie Lemaire de Bressy explique les bienfaits des dessins animés.

Dignes héritiers des contes de fées traditionnels, les films d’animation constituent une ressource éducative fabuleuse. Que vous souhaitiez aborder un sujet délicat avec votre enfant, lui permettre de se connecter à ses ressentis ou d’identifier ses problèmes pour mieux les résoudre, il existe une prescription audiovisuelle pertinente.

En dressant un pont entre imaginaire et réel, l’auteure vous invite à la cinémathérapie et vous transmet sa méthode personnelle. Celle-ci repose sur trois piliers : le partage, le dialogue et l’expérimentation. De nombreux outils sont proposés pour maximiser les bénéfices du film : des conseils pour choisir un programme approprié, des pistes pour favoriser les échanges et des idées pour mettre en pratique les messages transmis par des jeux.

Huit dessins animés populaires sont ensuite passés au crible, du Roi lion à La Reine des neiges en passant par Cars ou encore Dragons. Pour chacun, l’auteure propose une analyse approfondie des thèmes abordés, des questions pour faciliter le dialogue et une application ludique. Deux index référencent plus de 100 dessins animés en lien avec les problématiques enfantines (confiance en soi, peur, jalousie, deuil).

Avec ce livre illustré fourmillant d’astuces, petits et grands joindront l’utile à l’agréable, épaulés par les héros de l’enfance. Et depuis leur canapé, ce sont des moments d’une grande simplicité qui leur permettront de s’élever en famille. 

Citation

les enfants ont souvent peu d’éloquence pour parler de leur ressentis. Ils n’ont pas accès aux mêmes ressources cognitives, de vocabulaire, d’expérience ou à un même recul face aux événements. Ils réagissent avec leurs émotions avant de pouvoir mettre des mots sur ces dernières. C’est pour cette raison qu’avec les enfants, les thérapies fondées sur l’expérimentation, le vécu, l’action et le jeu, telles que la cinémathérapie, s’avèrent plus efficace que de longs discours.

Mon avis

Contenu du livre

La première partie du livre est là pour nous expliquer le fonctionnement de la cinémathérapie. On y découvre ses 3 piliers. Et rien que le décryptage du « héros » m’a donné envie de croire en moi et d’avancer ! C’est incroyable ! Les contes d’animation sont un outil que l’on peut utiliser comme les contes des livres. On y retrouve le contexte, la fin heureuse, la morale, le héros et le méchant. Évidemment, il ne suffit pas de mettre la télévision et de laisser les enfants regarder seuls ! Il faut préparer la séance, regarder ensemble pour ensuite en discuter et expérimenter. 

Tout au long du livre, il y a des encarts bleu « exemple concret ». Dans ces cadres, sont expliqués des détails importants d’un film pour illustrer le propos de l’autrice. La dernière partie du livre décrypte 8 contes d’animation. À la fin du livre, 27 contes d’animations sont cités avec leurs spécificités. Enfin, il y a un index des thèmes abordés dans le livre, ce que je trouve pratique pour trouver le conte d’animation à présenter à l’enfant pour aborder un sujet en particulier. 

Je ne vous donne pas plus de détails quant au contenu des décryptages, car mon article est bien trop long déjà !

Ce que j’en pense

C’est un plaisir d’avoir lu ce livre, cela me permet d’avoir une carte à jouer pour les prochains conflits et/ou problème que je pourrais rencontrer avec mes enfants. Je vais juste vous parler d’une expérience personnelle. Charly, lors de son année de moyenne section de maternelle a eu des réactions violentes envers les autres. J’ai mis plusieurs semaines à comprendre pourquoi ! C’était devenu son moyen d’expression lorsqu’il se sentait en colère. Lorsqu’on lui prend un jouet par exemple. Ou lorsqu’on le taquine un peu trop… Il se mettait alors à frapper ! Je lui ai donc expliqué que dans son corps, quand il sentait la colère monter comme dans le dessin animé vice versa, il devait crier très fort comme rouge ! On a regardé plusieurs fois le film et ça l’a beaucoup aidé ! 

Livre écrit par Virginie Lemaire de Bressy, psychologue. Disponible au prix de 24€

Edition Dangles

Laisser un commentaire