comment élever les enfants les plus heureux du monde

Le titre m’a accroché dès que je l’ai lu. Qui ne rêve pas d’avoir des enfants heureux ? Encore mieux, qui ne rêve pas d’avoir des enfants qui deviennent des adultes heureux ? 

Quatrième de couverture

Comment les Danois font-ils pour que leurs enfants soient si épanouis, confiants, dynamiques ? Ce guide présente les 6 principes fondateurs de la parentalité danoise : le jeu est essentiel au développement et au bien-être des enfants. L’authenticité favorise la confiance et permet aux enfants de se créer une boussole intérieure. Le recadrage aide les enfants à surmonter les obstacles et à voir le côté positif de la vie. L’empathie permet d’agir avec bienveillance envers les autres. L’absence d’ultimatum évite les rapports de force ou le ressentiment. Le cocooning ou hygge, est une façon de célébrer la famille, les occasions spéciales et le quotidien. 

Un point de vue éclairant et nouveau sur l’éducation. 

Mon avis

J’ai adoré lire ce livre ! Il fallait que je commence par là !!! Le livre est écrit par deux femmes vivant au Danemark. Elles ont longtemps étudié les Danois pour connaître le secret de leur bonheur. Et oui, les Danois sont toujours en tête lors des études sur le bonheur ! 

Le livre (en format poche) est donc divisé en 6 chapitres, les 6 principes fondateurs énumérés sur la quatrième de couverture. Tout le livre est intéressant, mais je vais essayer de résumer.

Le jeu

En ce qui concerne le jeu, on aborde le jeu libre et les moments de qualité passé avec nos enfants. Les enfants ont besoin de ce temps sans écran, juste avec leurs parents pour jouer et ne pas être pressés par le temps. Le jeu va aider les enfants à surmonter la difficulté dans leur vie d’enfant mais aussi dans leur vie d’adulte.

L’authenticité

Ensuite, nous passons au chapitre sur l’authenticité. J’y ai découvert que les Danois ne regardent, par exemple, pas que des films avec une happy end parce que la vie n’est pas un conte de fée ! 

Si l’on souhaite éduquer des enfants sincères envers eux-mêmes et envers les autres, la première étape, en tant que parents, consiste à prendre son courage à deux mains et à cultiver sa propre authenticité.

Dans ce chapitre, on aborde également la notion d’encouragement. Il peut en effet être mauvais pour l’enfant de trop le féliciter pour ce qu’il a fait au lieu de l’encourager toujours à faire mieux. Je pense qu’il faut trouver le juste-milieu, mais encourager l’enfant à travailler lui fait comprendre qu’il est décisionnaire dans son travail et dans ses résultats ! 

Le recadrage

Maintenant, venons-en au recadrage. C’est un entraînement pour voir toujours le verre à moitié plein, et non à moitié vide ! Évidemment, il faut rester réaliste ! Mais plutôt que de coller des étiquettes négatives aux enfants (étiquettes qui au fur et à mesure du temps deviennent des fils conducteurs de vie), essayons de voir ce que cela apporte de positif ! 

L’empathie

L’empathie est donc la capacité de reconnaître, comprendre et éprouver les émotions des autres. Et si on arrêtait de se juger les uns les autres ? Le jugement fait du mal partout où il va. Juger les autres pour se sentir mieux n’est qu’une illusion. On se croit plus fort, mais on doute sans arrêt ! Prendre soin du bonheur des autres est une clé pour notre propre bonheur ! 

Pas d’ultimatum

Ne pas donner d’ultimatum permet d’éviter les rapports de force entre adulte et enfant. Expliquer les choses plutôt que de les imposer est un travail sur le long terme lorsque l’on est pas habitué mais c’est tellement mieux pour le bien-être de nos enfants. Le principal exercice de ce chapitre est de s’entraîner à trouver une porte de sortie pour les conflits. 

Le hygge, la convivialité

Le hygge est une façon de penser. Une façon d’être au quotidien. Enclencher le mode cocooning et profiter d’une atmosphère feutrée à la lueur des bougies. Écouter l’autre, rire ensemble et jouer. Voilà en quelques mots ce que veut dire le hygge. Les familles danoises le font sur plusieurs jours en réunion de famille. Ils s’entraident et jouent ensemble en laissant les soucis à la porte. Une manière de vivre qui s’insinue de plus en plus dans notre quotidien. 

Le livre est écrit pour nous aider à faire mieux avec nos enfants, mais il m’a apporté beaucoup à moi aussi. Il m’a aidé à être plus heureuse intérieurement et à travailler encore pour les petites choses qui sont négatives. Être un adulte heureux est une bonne base pour rendre nos enfants heureux à leur tour ♥

Livre écrit par Jessica Joelle Alexander et Iben Dissing Sandahl. Disponible au prix de 6.90€.

Edition Poche Marabout

Laisser un commentaire