Le lit de Wendy

Aujourd’hui, je voudrais vous parler du lit de notre fille Wendy. Depuis le début de ma seconde grossesse, je souhaitais la mettre en lit au sol pour une meilleure motricité, mais mon mari a préféré mettre un lit à barreaux classiques dans un premier temps. À l’age de 18 moi, Wendy avait toujours besoin de nous la nuit et j’étais épuisée de me lever chaque nuit et de la prendre dans mes bras pour la câliner puis ensuite de la reposer pour retourner me coucher. Un matin, sur le coup de la fatigue accumulée, j’ai mis sont lit à barreaux à l’autre bout de la chambre et j’ai mis deux matelas de 70*140cm au sol. Je me suis dit, on verra bien ! Et là, une révélation ! On a dormi la nuit !!! Et quand elle avait besoin de nous, je pouvais m’allonger près d’elle, dans son lit, et ca a fait toute la différence ! 

Pour ses deux ans, j’ai proposé à nos familles et amis de participer à l’achat commun d’un lit. Je voulais garder le concept de lit au sol pour son autonomie, notre choix s’est donc tourné sur le lit KURA de ikea : 

Nous l’avons acheté d’occasion (c’est toujours mieux pour notre planète et notre porte-monnaie de privilégier le seconde-main ;) ) pour 40€. C’était l’ancien modèle, les panneaux étaient bleu et le bois très foncé. Mon mari a donc commencé par poncer l’intégralité des tasseaux de bois. Ensuite, il a appliqué 2 couches de peinture blanche et deux couches de vernis (nous l’avons choisi chez Leroy merlin avec une quantité minimum de COV, quantité égale aux vernis spéciaux pour enfant).

De mon côté, j’ai cousu endroit contre endroit des rectangles de tissu (avec une couche de ouatine au milieu) pour chaque panneau de contreplaqué. Ensuite, mon mari les a agrafés sur les panneaux. 

Le jour J, les enfants étaient chez mes parents et nous devions préparer la fête d’anniversaire de Wendy pour 15h, heure d’arrivée des invités :) Mon mari s’est lancé dans le montage du lit dès 9h le matin. Il a eu beaucoup de difficultés à tout assembler… L’épaisseur du tissu, plus la peinture plus le vernis, impossible de tout emboîter ! Mais avec persévérance, patience et noms d’oiseaux (^^) il a fini par réussir, mais je crois qu’on ne le démontera jamais !!!

Mon mari vous conseille de recouper légèrement les panneaux de contreplaqué, et soit d’agrandir les rainures dans les tasseaux, soit de ne pas y mettre de peinture et vernis ;) Autant que notre expérience puisse vous servir ♥

 

Je suis fan du résultat, son lit est superbe ♥ Je me couche avec elle tous les soirs, parfois 5 minutes, parfois plus. Qu’importe si j’ai des choses à faire, je profite de ce moment câlin ♥

Si vous réalisez un lit en prenant le notre en exemple, ce serait super de me citer pour que je puisse voir votre lit ♥ J’espère que notre idée vous inspirera ♥

Laisser un commentaire