Ma fabrique à Histoires

Les Histoires farfelues d’orthographe

Je vous présente aujourd’hui un nouvel album édité pour Ma fabrique à Histoires de Lunii. J’ai accepté de vous le présenter parce que j’étais vraiment curieuse de l’écouter ! Lunii a eu la merveilleuse idée de créer des histoires pour aider les enfants à retenir les règles d’orthographe… Je vous présenta donc l’album : “Les Histoires farfelues d’orthographe”

Présentation du site Lunii

Imaginez un instant à quoi ressemblerait une discussion si on dérobait sa cédille à Monsieur C ? Saviez-vous que « ou » et « où » sont en fait des sœurs jumelles ? Ou encore qu’il existe une brigade de la négation à l’affût du moindre dérapage au pays des mots ?

Derrière chaque règle d’orthographe se cache une histoire secrète et farfelue. Un album écrit, conté et mis en musique par Elodie Fondacci.

Avis et présentation

Pour être honnête, j’avais peur que Charly se désintéresse complètement de cet album parce que ce sont des règles d’orthographe. Et bien, les histoires sont tellement bien écrites et racontées qu’il les écoute en boucle ! Il ne fait pas encore le lien avec ce qu’il écrit à l’école, pour lui, c’est un domaine difficile, mais j’ai bon espoir qu’il mémorise les règles grâce aux histoires ! 

Cet album fait parti de la catégorie histoires à composer. 4 choix sont d’abord proposés à l’enfant : si ressemblants et si différents (puis ensuite “le chevalier A”, “les jumelles où et ou”) ou l’accord parfait (puis ensuite “mademoiselle je”, “monsieur tu et son chien s”) ou au pays des mots, on est en nombre (puis ensuite “la création du pluriel”, le pluriel des noms en s en x et en z”) et enfin du rififi au pays des mots ( puis ensuite “les inspecteurs ne et pas”, “monsieur c et sa cédille”. 

Avant chaque début d’histoire, la règle d’orthographe est énoncée. Ensuite pour mieux la comprendre et l’enregistrer, l’histoire est racontée. 

Ma préférée est l’histoire de monsieur C qui a perdu sa cédille ! Il va voir le commissaire pour l’informer de la disparition de sa cédille. Beaucoup de mots utilisant une cédille sont utilisés dans le dialogue entre le commissaire et monsieur C, mais comme il n’y a plus de cédille, les mots sont prononcés sans… Et cela donne des phrases très drôle telles que ” qu’est ce que c’est que ca votre cédille ? […] Le commissaire fronca les sourcils. Une petite queue, derrière votre calcon.” Bref, un dialogue vraiment drôle ! 

Ma Fabrique à Histoires
Les histoires farfelues d’orthographe
A télécharger sur le luniistore
9,90€
Album offert

Auteur

latelier.daiyena@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Deux ours

17 septembre 2020

Gustavo le petit fantôme

2 octobre 2020