le voyage d’Henri Souris et madame Crombie autour du monde

Ca vous dit de découvrir une pépite ? Vous savez, un de ces livres qui vous donne envie de voyager, d’observer chaque détail et de discuter avec votre enfant en rêvant… Alors c’est partit !

Quatrième de couverture : ENVOLE TOI avec Henri Souris et Madame Crombie pour un fabuleux voyage. Pars pour seize destinations incroyables, de Londres à Delhi en passant par Paris, New-York, Tokyo, Rio de Janeiro, Pékin, Mexico, la grande barrière de corail, Moscou ou Rome… CHERCHE ET TROUVE pour chaque pays : le plat typique, le drapeau, une souris en costume traditionnel et apprends à dire « bonjour ». Surveille bien Chat qui est toujours prêt à faire des bêtises !

Le résumé du livre en dit déjà beaucoup, je vais donc directement vous donner mon avis sur ce livre. J’adore les illustrations, elles sont jolies, minutieuses avec beaucoup de petits détails plaisants à observer et réalistes (malgré que ce soit des souris habillées ^^). Ce livre est un recueil de discussions et de rêves ! Charly me pose beaucoup de questions sur chaque double page, il veut connaître l’histoire des bâtiments par exemple ! Et comme je ne les connais pas, il a effectué ses premières recherches sur internet pour en savoir plus… avec moi bien sûr ! 

J’ai créé des cartes avec des photos des différents bâtiments pour qu’il puisse comparer et voir la réalité. Il m’a dit qu’il voulait tous les prendre en photo lui-même !!! On va donc beaucoup voyager si je comprends bien hihi. 

Le cherche et trouve rend la lecture et les apprentissages associés au livre très ludique. Pour chaque ville, une double page est consacrée avec 4 monuments à découvrir. À la fin du livre, il y a une carte du monde illustrée avec les villes visitées par les souris notées, ce qui permet aux enfants de se repérer ;)

*** lien vers le document 1 ***

*** lien vers le document 2 ***

Je mets mon document à votre disposition gratuitement, je vous demande de l’utiliser dans un cadre personnel. Il est interdit de le vendre ! Merci de mettre un lien vers le blog si vous l’utilisez sur votre blog et/ou sur les réseaux sociaux :) Pour retrouver mes autres cartes de nomenclature, rendez-vous sur cette page.

Et pour vous remercier d’être toujours là pour moi, je vous propose de gagner un exemplaire de ce livre sur mon compte instagram. Merci aux éditions Gründ. 

 

Le lit de Wendy

Aujourd’hui, je voudrais vous parler du lit de notre fille Wendy. Depuis le début de ma seconde grossesse, je souhaitais la mettre en lit au sol pour une meilleure motricité, mais mon mari a préféré mettre un lit à barreaux classiques dans un premier temps. À l’age de 18 moi, Wendy avait toujours besoin de nous la nuit et j’étais épuisée de me lever chaque nuit et de la prendre dans mes bras pour la câliner puis ensuite de la reposer pour retourner me coucher. Un matin, sur le coup de la fatigue accumulée, j’ai mis sont lit à barreaux à l’autre bout de la chambre et j’ai mis deux matelas de 70*140cm au sol. Je me suis dit, on verra bien ! Et là, une révélation ! On a dormi la nuit !!! Et quand elle avait besoin de nous, je pouvais m’allonger près d’elle, dans son lit, et ca a fait toute la différence ! 

Pour ses deux ans, j’ai proposé à nos familles et amis de participer à l’achat commun d’un lit. Je voulais garder le concept de lit au sol pour son autonomie, notre choix s’est donc tourné sur le lit KURA de ikea : 

Nous l’avons acheté d’occasion (c’est toujours mieux pour notre planète et notre porte-monnaie de privilégier le seconde-main ;) ) pour 40€. C’était l’ancien modèle, les panneaux étaient bleu et le bois très foncé. Mon mari a donc commencé par poncer l’intégralité des tasseaux de bois. Ensuite, il a appliqué 2 couches de peinture blanche et deux couches de vernis (nous l’avons choisi chez Leroy merlin avec une quantité minimum de COV, quantité égale aux vernis spéciaux pour enfant).

De mon côté, j’ai cousu endroit contre endroit des rectangles de tissu (avec une couche de ouatine au milieu) pour chaque panneau de contreplaqué. Ensuite, mon mari les a agrafés sur les panneaux. 

Le jour J, les enfants étaient chez mes parents et nous devions préparer la fête d’anniversaire de Wendy pour 15h, heure d’arrivée des invités :) Mon mari s’est lancé dans le montage du lit dès 9h le matin. Il a eu beaucoup de difficultés à tout assembler… L’épaisseur du tissu, plus la peinture plus le vernis, impossible de tout emboîter ! Mais avec persévérance, patience et noms d’oiseaux (^^) il a fini par réussir, mais je crois qu’on ne le démontera jamais !!!

Mon mari vous conseille de recouper légèrement les panneaux de contreplaqué, et soit d’agrandir les rainures dans les tasseaux, soit de ne pas y mettre de peinture et vernis ;) Autant que notre expérience puisse vous servir ♥

 

Je suis fan du résultat, son lit est superbe ♥ Je me couche avec elle tous les soirs, parfois 5 minutes, parfois plus. Qu’importe si j’ai des choses à faire, je profite de ce moment câlin ♥

Si vous réalisez un lit en prenant le notre en exemple, ce serait super de me citer pour que je puisse voir votre lit ♥ J’espère que notre idée vous inspirera ♥

j’accompagne les émotions de mon enfant

C’est un nouveau livre qui vient faire une apparition sur mes pages aujourd’hui. Il s’agit du nouveau livre de Soline Bourdeverre Veyssiere, « J’accompagne les émotions de mon enfant ». Je vous avez déjà parlé de son premier livre « J’ai confiance en toi » (vous pouvez lire mon avis et résumé juste là.) dont j’avais vraiment apprécié la lecture. Lorsque les éditions Jouvence m’ont proposé de lire son second livre, je ne pouvais qu’accepter. J’avais justement repris la lecture du premier livre lorsque j’ai reçu celui-ci. 

Quatrième de couverture : vous êtes parfois perturbé(e) par les crises de vos enfants ? Vous avez du mal à comprendre leurs sauts de joie ou leurs flots de larmes ? Cet ouvrage documenté vous permettra de l’aider à identifier ses émotions et à traduire ce qu’il ressent avec des mots, mais surtout de l’écouter et de l’accompagner pour les transformer en véritables alliées. En s’appuyant sur les neurosciences affectives et sociales (NAS), cet essai bienveillant vous embarquera pour un doux voyage au pays des émotions, et bouleversera votre point de vue sur la question avec de pertinentes pistes de réflexions et de merveilleuses activités à partager à l’école comme à la maison.

Ce livre est facile à lire (cela me semble important de le préciser.) Oui, Soline parle des neurosciences, mais sans que cela devienne indigeste ! La lecture est fluide, elle s’exprime d’une manière simple et compréhensible. Le livre est divisé en 5 chapitres que je vais essayer de vous résumer.

Le premier chapitre consiste à nous définir les émotions. Pas seulement avec des mots, mais aussi par des sensations, des ressentis que nous pouvons avoir. Chaque émotion a un intérêt pour l’être humain. Comprendre cet intérêt et le pourquoi de l’émotion permet de ne pas la rejeter. Nous avons longtemps considéré l’expression des émotions comme néfaste. C’est encore un peu le cas aujourd’hui, quand on parle du stress par exemple. Émotion, sensation, sentiment, ressenti, Soline nous aide à y voir plus clair. Pour accompagner à la gestion des émotions, encore faut-il savoir les reconnaître.

Le second chapitre se nomme « comprendre la mécanique du cœur ». On y parle ici de l’intelligence émotionnelle. C’est-à-dire la connaissance des émotions et de l’empathie. Dans ce chapitre, nous abordons les neurosciences affectives et sociales pour comprendre comment se manifeste l’émotion à travers le corps. Car chaque émotion à une manifestation physique que l’on ne peut pas contrôler. Enfin, Soline explique de manière simplifiée le fonctionnement du cerveau toujours dans le but de comprendre nos émotions et leurs manifestations.

L’émotion est un mouvement corporel, automatique et non-conscient

Dans le troisième chapitre, nous allons voir comment accompagner nos enfants dans l’apprentissage de la vie émotionnelle. On y parle bien d’accompagnement, car un enfant ni même un adulte ne peux gérer les émotions, nous nous devons de les accompagner et de les laisser s’exprimer. On y aborde la notion d’attachement (que l’on retrouve également dans le premier livre de Soline). La suite du chapitre m’a un peu perturbée, car je me suis rendue compte que sans le vouloir je réprime parfois les émotions de mes enfants. Je suis pourtant très à l’écoute, le plus possible, mais par exemple, il m’arrive très souvent de dire quand Wendy tombe : « ça va, tu n’as pas mal ? » Et bien, inconsciemment, je réprime ses émotions, je ne la laisse pas me dire d’elle-même si elle a mal ou non… Cette partie du chapitre a été très importante lors de ma lecture. Elle m’a marqué. C’est important, car maintenant, lorsque Wendy tombe, je lui pose la question pour savoir ce qu’elle ressent. Voilà tout l’intérêt de ce livre. Mais continuons, il n’est pas fini…

Ce chapitre nous aide donc à accepter nos émotions et non plus à les refouler comme nous avons pu le faire dans notre enfance. Alors bien sûr, il n’est pas question ici de tout accepter, les enfants ont besoin d’un cadre pour grandir en toute sécurité. Soline nous aide donc à y voir plus clair sur la façon de procéder. On y parle également d’hypersensibilité, un court paragraphe qui m’a donné envie d’approfondir le sujet.

Un court chapitre est dédié ensuite à l’école. On y apprend que les émotions sont un thème de plus en plus abordé au sein de programme scolaire. En effet, les émotions d’un enfant peuvent être directement liées à la réussite ou à l’échec des enfants. 

Dans le dernier chapitre, nous voyons plus en détail les 4 émotions principales. Que se passe-t-il dans notre cerveau lorsque nous sommes en colère ou lorsque nous avons peur ? Quelle est la définition de la tristesse ? Qu’est-ce qui provoque de la joie ? Toutes les réponses à ces questions nous aident à savoir comment aider au mieux nos enfants. En plus de tout cela, le livre est ponctué de 52 outils, à prendre ou à laisser, pour nous aider et pour aider l’enfant à reconnaître et à apprivoiser ses émotions. 

Je vous donne mon avis personnel

En lisant le livre, j’ai eu l’impression qu’il était écrit pour aider les enfants en bas âge. Mais à la fin de la lecture, je me suis rendu compte que ce livre m’a aidé à accepter mes propres émotions. En mettant des mots sur mes émotions, je vais aider mon enfant dans ses propres émotions. Peu importe son âge, le cerveau est malléable et l’enfant peut apprendre, tout comme moi, je l’ai fait avec cette lecture.

Tout au long du livre, Soline nous parle du travail qu’elle fait encore aujourd’hui sur elle-même. C’est très important, parce qu’on ne se sent pas seul, ni jugé ! En effet en lisant le livre, je me suis rendu compte que j’avais encore des progrès à faire, et heureusement, je ne suis pas parfaite ! Mais, l’autrice, même avec tous les conseils qu’elle nous donne, nous dit être encore sur ce chemin et apprendre encore aujourd’hui à accompagner au mieux ses enfants et elle-même. C’est important de se dire que nous ne sommes pas seuls, ne nous mettons pas la pression pour être des parents parfaits, cela n’existe pas, mais faisons de notre mieux ensemble.

Et parce que vous êtes chaque jour d’une bienveillance à toute épreuve avec moi, j’ai demandé aux éditions Jouvence de vous offrir les deux livres de Soline et ils ont accepté ! Rendez vous sur mon compte instagram pour tenter votre chance !

Merci aux éditions

jeu d’association sur les fruits {téléchargement}

Il y a un peu plus d’un mois, je vous ai partagé sur instagram un petit jeu d’association intérieur et extérieur des fruits que j’ai proposé à Wendy. Vous avez été nombreux à me dire que ce jeu était sympa, je vous le propose donc en téléchargement gratuit aujourd’hui ! 

C’est un jeu très simple qui peut d’utiliser de différentes façon. D’abord, le fruit peut être présenté à l’enfant pour qu’il mémorise son nom. Ensuite, on propose deux ou trois paires de cartes pour comprendre l’association. Puis on augmente progressivement le nombre de paires à associer ! 

Au total, 16 fruits sont à associer pour connaitre l’intérieur et l’extérieur :) Amusez vous bien ♥

*** lien vers le document ***

Je mets mon document à votre disposition gratuitement, je vous demande de l’utiliser dans un cadre personnel. Il est interdit de le vendre !  Merci de mettre un lien vers le blog si vous l’utilisez sur votre blog et / ou sur les réseaux sociaux :) Pour retrouver mes autres cartes de nomenclature, rendez vous sur cette page.

Vêtements made in Bio

Aujourd’hui, je vous écris un petit mot ici pour vous parler d’un sujet sensible, mais qui est pourtant très important pour notre planète. Comme vous le savez, nous sommes engagés dans une démarche éco-responsable, moi et ma famille. Nous réduisons de plus en plus nos déchets, nous n’achetons neuf que lorsqu’il n’y a pas d’autre solution, nous diminuons la quantité d’objets que nous possédons, etc. Je me suis alors posé la question des vêtements. Si je veux rester dans une démarche écolo, je dois arrêter d’acheter des vêtements dans les grandes enseignes de la mode, naturellement, j’ai pensé aux vêtements Bio et/ou en fibres naturelles. 

J’y pense depuis quelques mois maintenant sans réussir à sauter le pas, car évidemment, ces vêtements coûtent plus chers. En janvier dernier, j’ai trié la garde-robe des enfants et la nôtre. Je me suis rendu compte que j’avais beaucoup trop de vêtements !!! Après avoir divisé notre garde-robe par 2, je me suis sentie légère, j’aime tous mes vêtements ! J’ai donc compris qu’il valait mieux avoir 2 pulls qui nous plaisent et dans lesquels on se sent bien que 5 qui sont moins chers, mais qui ne tiennent pas dans le temps ou qui ne sont pas si agréables que ça à porter. 

Je me suis donc dis qu’il fallait que je m’y mette progressivement. Changer un vêtement à la fois pour le prendre en bio ! Un geste de plus pour protéger notre planète et aider mes enfants à ne pas céder à la facilité de la société de consommation. 

J’ai eu la chance de tester la marque française Made in Bio. Il s’agit d’une marque née en 2007 et relancée en 2017 qui propose des vêtements 100 % Bio (et non pas partiellement bio comme certaine marque). Il faut savoir que dans les fibres des vêtements que nous portons, il peut y avoir des pesticides ou autres produits chimiques nocifs pour notre santé. Je ne rentrerais pas dans le détail des tests effectués par Greenpeace, mais c’est une chose à savoir ;) 

Made in Bio a également décidé de laver et de colorer ses fils avant la confection du vêtement. Ce détail, les couturières le savent, est très importants, car en lavant les fibres avant, le vêtement tient mieux dans le temps et ne se déforme pas après la couture. 

Tous les articles sont certifiés Fair Wear (respect des travailleurs  âge/salaire/minimum/horaires  human2human)

Nous avons donc reçu 1 sweat pour Wendy, une veste à capuche pour Charly et un sweat à capuche pour moi. En plus de tous les avantages cités plus haut (oui, ces vêtements sont bons pour ma santé, pour ma planète et me donne un sentiment de « bien faire »), ils sont tout douuuuuuuux ♥ Je ne me lassais pas de me blottir dans mon sweat lorsque je l’ai essayé ! J’ai vraiment été impressionnée par le touché soyeux de ces vêtements ! Lorsque je les ai reçus, j’ai été 100 % convaincue et je sais que je vais continuer sur ce chemin ! 

Le week-end dernier, nous avons pu profiter d’un beau soleil et de 16 °C un 16 février dans le nord, cela mérite d’être souligné :) Et bien, les enfants sont sortis en t-shirt + leurs sweats et ils étaient bien tous les deux. Ils étaient libres de leurs mouvements (mieux qu’un blouson), heureux comme tout et ils avaient bien chaud ! Je vous recommande sincèrement cette marque ! Et je garde maintenant en tête, acheté moins, mais mieux ! 

Alors, vous sentez vous prêts à avancer d’un pas de plus dans le respect de notre planète ? Si oui, je vous propose de vous rendre sur le site de Made in Bio et de profiter d’un code promo créé spécialement pour vous qui vous offre -20 % sur la collection été 2019 : AIYENA (valable jusqu’au 28 février 2019)

Alors, prêts à changer vos habitudes ?

Merci